Vous êtes ici : Accueil > Economie > La Chaumière des Saveurs et de l'Artisanat > Projet

Formulaire de recherche

La Chaumière des Saveurs et de l'Artisanat de Moudeyres

PRESENTATION DU PROJET

1. Descriptif
 
Le Maire Raymond Gagne conduit avec son conseil municipal un projet ambitieux : l’ouverture d’une Chaumière des Saveurs et de l’Artisanat.
L’objectif est de développer l’activité commerciale de la commune, tout en exploitant la richesse du patrimoine et la notoriété touristique du village.
Ce projet consiste à créer un commerce local de proximité, en priorité à destination des habitants de la commune de Moudeyres et des hameaux environnants. En effet, à ce jour, à part des commerces à vocation touristiques (hôtels, restaurants, gîtes, et vente de souvenirs), il n’y a pas d’autres commerces.
Cette chaumière serait comme un multiple rural, qui permettrait à la population de la commune et des propriétaires de résidences secondaires de pouvoir facilement s’approvisionner en  produits locaux, d’origine agricole ou artisanale.
Dans un second temps, un site de vente serait créé pour compléter le chiffre d’affaires en fournissant tout au long de l’année, la possibilité aux résidents secondaires et aux gens de passage un moyen de consommer toute l’année ces produits du terroir.
 
Complémentaire des initiatives existant déjà sur d’autres communes (telles par exemple que les Fermiers du Mézenc aux Estables, la réhabilitation de l’ancien presbytère de Saint Martin de Fugères ou la Maison du Fin Gras de Chaudeyrolles), ce projet contribuera à accroître la notoriété de tout le Plateau, sera créateur d’emplois et permettra aux éleveurs et transformateurs de s’assurer des débouchés réguliers à une production de qualité.
 
Un espace d’exposition sera également réservé aux artisans d’art, pour mettre en avant leurs œuvres afin de faciliter leurs ventes et aussi pour organiser des ateliers pour attirer une nouvelle clientèle vers la structure.
Ainsi, cette chaumière pourrait également participer à l’installation de quelques artisans d’art sur l’une ou l’autre des communes de la Communauté de Communes et contribuer à la pérennité de leurs entreprises.
 
 
La Chaumière des Saveurs et de l’Artisanat sera donc un commerce unique, permettant aux clients de déambuler librement dans des espaces où il sera possible selon le cas d’exposer, de promouvoir et de commercialiser les produits et les savoir-faire du territoire.
La Chaumière des Saveurs et de l’Artisanat sera ouverte en TOUTE SAISON et se distinguera des lieux déjà existants : elle offrira la possibilité aux acteurs locaux en partenariat avec l’exploitant,  d’être référencés en ligne et de figurer sur le portail e-commerce de la boutique.


 
 

Ce projet fait partie du PER, Pôle d'Excellence Rurale, "valorisation du patrimoine bâti et naturel du massif du mézenc et de la Loire sauvage" attribué en 2011. 

2. Trois objectifs
 
 
1. Promotion économique
 
Ce projet permettra avant tout de faire découvrir les produits et les savoir-faire des acteurs du territoire par la mise en valeur par un professionnel du commerce de ce lieu de vente.
L’idée est de proposer un lieu ouvert au sens du « Pays du Mézenc » qui puisse être une vitrine de ce territoire, complémentaire voire fédératrice des autres initiatives locales existantes.
Seront concernés en priorité les artisans, commerçants et producteurs installés dans la communauté de communes, et plus largement en Haute-Loire, en Lozère ou en Ardèche. Ce périmètre est choisi pour valoriser des produits de proximité, avec une vraie recherche de qualité.
La chaumière des saveurs et de l’artisanat va répondre à un réel besoin identifié localement, pour conforter les habitants et éventuellement contribuer à l’attractivité de cette commune par la création de services complémentaires (aucun autre commerce de cette catégorie existant).
 
Ainsi, ce commerce pourra proposer, outre les produits de première nécessité en épicerie, un dépôt de pain, des produits de charcuterie et de salaisons, des fromages, des fruits, des confitures et des sirops issus de productions locales, du miel, du foie gras et des rillettes de canard, et dans une autre catégorie des boutis. Cette liste n’est pas exhaustive mais reflète bien la variété des produits qui pourront être commercialisés dans cette boutique, d’après les productions et fabrications de proximité.
 
 
2. Promotion touristique
 
De manière complémentaire, ce projet sera également intéressant pour les nombreux touristes qui viennent visiter ce site situé au milieu du Mézenc, et souvent découvrir la ferme des frères Perrel.
 
 
3. Promotion artistique
 
Le troisième objectif de ce projet est d’être créateur d’une dynamique locale propre en proposant des animations et des échanges autour d’activités artistiques.
Ainsi, des artisans d’art pourront venir investir les lieux pendant une période définie pour organiser une exposition, une animation particulière, ou proposer un atelier de découverte de leur savoir-faire… Et ce tout au long de l’année.
Cette idée permettra de développer le commerce tout en le rendant plus attractif pour les habitants locaux.
La chaumière des saveurs et de l’artisanat pourrait ainsi se transformer ponctuellement en lieu de résidence pour les artisans d’art et artistes locaux. A noter que les prestations d’hébergement et de restauration ne seront absolument pas proposées par la structure.
 
 
 
3. Fonctionnement
 
Tout au long de l’année, la chaumière proposera la vente de ses produits sur place, ainsi que la vente en ligne en complément.
L’activité sera organisée différemment en période estivale et en période hivernale, en raison de l’augmentation de la population l’été avec les résidences secondaires qui sont occupées à cette époque.
 
Pendant la période estivale :
- boutique déambulatoire tenue par un animateur permanent
- possibilité de dégustation thématique
- achat sur place selon les produits de saison
- activité complémentaire et économique // ferme Perrel
- lieu d’animation
- possibilité de stages et cours grand public
- accueil d’artistes en résidence sur les périodes de juin et septembre
 
Pendant la période hivernale :
- développement d’une vente en ligne
- boutique ouverte pendant les week-ends, vacances scolaires, et ainsi que les matins sur des plages horaires à aménager en fonction des besoins de la population locale.
- travail avec les restaurateurs
- partenariat avec les écoles
- colis de noël aux CE, particuliers etc.
 
 
 
4. Les atouts pour les partenaires
 
L’idée de cette chaumière est venue de l’envie de proposer un commerce local aux habitants et de valoriser en même temps les productions locales de qualité.
 
Ainsi, pour les partenaires de cette entreprise (artisans, commerçants, producteurs…), cela leur permettra :
- d’améliorer leurs revenus en générant de l’activité et de la vente,
- d’offrir aux producteurs et artisans dont la taille des locaux ne permet pas forcément une vente directe la possibilité d’avoir un meilleur débouché pour leur production,
- de leur donner la possibilité, s’ils le souhaitent, de se concentrer sur la production, la transformation, la création artistique,
- de profiter d’un emplacement unique, de choix, en centre bourg et au centre de la communauté de communes ; emplacement accessible en toutes périodes par les fournisseurs et surtout par la clientèle,
- de bénéficier du soutien des instances professionnelles parties prenantes au projet : Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre d’Agriculture, ainsi que du réseau de commercialisation que le site contribuera à mettre en place,
- de devenir partenaire d’un réseau au sein duquel il sera possible d’échanger ses expériences
- de pouvoir accompagner les nouveaux « producteurs » ou « artisans » souhaitant se lancer dans l’aventure,
- de mettre en relation les producteurs et leur potentielle clientèle dans le cadre d’animation, de soirées dégustation,
- d’éviter la nécessité de présence des producteurs et artisans puisque le lieu possède son exploitant permanent sur place
- de tirer parti des nouveaux modes de commercialisation via Internet
- de constituer un complément hors saison pour les producteurs qui font les marchés de pays
 
 
 
5. Un réel engagement « développement durable »
 
Cette démarche de création de la chaumière des saveurs et de l’artisanat s’inscrit également dans la réflexion de favoriser les circuits courts : il s’agit de s’inscrire dans une nouvelle approche sociétale et de privilégier un type de clientèle prometteuse.
Cela permettra au client souhaitant réaliser des achats de qualité de trouver regroupé en un lieu unique différents produits répondant à ses besoins (épicerie d’appoint, produits du terroir…).
Enfin, cela évitera au client de se transformer en « itinérant », participant ainsi concrètement à la mise en oeuvre d’initiatives durables et protectrices de l’environnement.

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami
  • Flux RSS